Accueil

Bilan de la saison 2022

Après deux années au déroulement chaotique et pandémique, le championnat ProClassic, qui ne s’est pas arrêté malgré ces conditions adverses, s’est de nouveau déroulé dans des conditions plus normales en cette année 2022. D’abord au Mans, où a eu lieu la première manche du championnat devant des dizaines de milliers de spectateurs sur le circuit Bugatti du Mans en ouverture des 24 heures du Mans. Puis les autres épreuves se sont enchaînées, figurant parmi des événements prestigieux comme le Sunday Ride Classic au Castellet, ou le championnat de France FSBK à Nogaro et le championnat Promosport à l’Anneau du Rhin -un nouveau circuit pour le Proclassic- pour terminer au Val de Vienne, circuit technique et toujours apprécié des pilotes.
Plus de 50 pilotes ont participé à ce championnat sur des motos dont la fabrication allait jusqu’à l’année 2002, réparties en trois catégories: Superbike 1000 (comme par exemple la Honda 900 CBR), Superbike 750 (comme la Suzuki 750 GSXR) et Supersport 600 (comme la Yamaha R6 ou la Ducati 749). Cette diversité de motos s’allie avec un mélange de pilotes de très bon niveau (comme l’attestent les temps réalisés au Bugatti par exemple) et des amateurs débutant (parfois depuis plusieurs années…). Le résultat est un cocktail de belles batailles en piste avec une bonne humeur et une solidarité jamais démentie dans le paddock.
Si participer à ce championnat de belles machines, rapides, fiables et peu coûteuses vous intéresse, le calendrier 2023 sera dévoilé en début d’année. Mais vous pouvez dès maintenant consulter le site www.proclassic.fr et contacter proclassic@neuf.fr – 06 21 81 82 57 pour tout renseignement ou engagement.

Dans la catégorie Superbike 1000, Denis Pignatel (Ducati 916) domine le classement final grâce à ses nombreuses victoires, série interrompue par une seule chute au Castellet. Ceux qui l’accompagnent sur le podium final, Damien Le Gac (Suzuki GSXR1000) et Frédéric Alix (Yamaha R1) l’ont cependant suivi de près, cumulant les places d’honneur tout au long de la saison. 2023 les verra-t-il mettre un terme à la série du vainqueur du championnat ?


Dans la catégorie Superbike 750, une lutte serrée a eu lieu entre un nouveau venu, Alex Devos, et un habitué du Proclassic, Eric Cure, tous deux sur Suzuki GSXR 750. Eric Cure paye cher sa chute au Castellet, alors que le sans-faute (et les victoires) d’Alex Devos lui assure la première place finale. Jean-Luc van Ledandeghem (aussi sur Suzuki GSXR 750) complète le podium final. A noter les belles performances de Bruno Pokhoroff qui a choisi une monture bicylindre italienne (Aprilia RSV 1000) pour lutter contre l’armada japonaise de quatre cylindres : plusieurs victoires mais des absences à d’autres courses qui pénalisent son classement final.

 La catégorie Supersport 600 voit un résultat final des plus serré : 1 point sépare le premier, Rémi Deltour (Suzuki GSXR 600) de son suivant, Eric Peronno (Honda CBR 600). La régularité de Rémi Deltour a payé là aussi, Eric Peronno ne finissant pas une seule course (à Nogaro). A noter aussi les très belles performances de celui qui les accompagne sur le podium, Philippe Pruvot (Yamaha R6) qui a signé plusieurs victoires. Verra-t-on une revanche sportive de ce championnat disputé l’année prochaine ?

Mots du Président et dernières nouvelles

Le Championnat

Créée en 1999 par Philippe Fréon, l’association Proclassic offre à tous les passionnés de motos classiques sportives ou de compétition la possibilité de vivre leur passion sur la piste en organisant un championnat annuel de Vitesse et un autre d’Endurance.

Ces championnats sont intégrés dans des manifestations officielles organisées par la FFM et fait courir des motos de course ou de sport en bénéficiant des meilleures conditions de sécurité actuelles. Le règlement évolue régulièrement et accueille les motos construites jusqu’à fin 2002.
L’esprit de compétition du championnat Proclassic n’exclut aucunement la philosophie générale d’entraide et de camaraderie de l’association, ce qui lui permet d’intégrer tous les niveaux de pilotage. Nul besoin d’être un ancien pilote pour concourir !

Vous trouverez sur ce site le règlement du championnat, le calendrier, les classements et bien d’autres choses.