__ PROCLASSIC - 5 RUE DU HARNAIS, 78120 RAMBOUILLET - 01 30 59 86 53 - 06 21 81 82 57 - proclassic@neuf.fr INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT CONTACT

CLASSEMENTS VITESSE
CLASSEMENTS ENDURANCE
PARTENAIRES

LETTRE D'INFORMATION
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
245 Abonnés
VISITES

   visiteurs

   visiteurs en ligne

La saison 2005 a été disputée en 10 courses, celles de Dijon restant gravées dans la mémoire des pilotes tant les conditions météo ont été épouvantables : trombe d’eau, tempête, brouillard et froid sibérien. Dix courses intenses en rebondissements, fruits d’une compétitivité très relevée : il aura fallu attendre la dernière manche de Nogaro pour déterminer la plupart des classements finaux.

Dans la catégorie Classic 500, Jérôme Lefèvre sur Kawasaki 400 S3 remporte logiquement le titre après une saison quasi-parfaite : 5 victoires et 2 secondes places sur 8 courses. Son avance dans le championnat lui aura même permis de tester sa future monture de 2006 dans la dernière manche de Nogaro (une Yam TZ 350 qui pourrait bien faire parler d’elle l’année prochaine en Unlimited). Cela n’a pourtant été tout seul : « 2005 a été plutôt pluvieux et j’aime ça. Le plus grand plaisir a été Dijon quand j’ai doublé Alain Genoud sous la pluie ! Mais aussi des craintes à Carole quand mon moteur m’a lâché pour la première fois en 5 années de courses. Et puis il a fallu serrer les dents à Nogaro à cause d’une clavicule cassée en VTT juste trois semaines avant…»


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)


Laurent Badie, régulier et pugnace, est second, marquant de gros points à chaque course, alors que les performances de sa Yamaha TR 350 ne lui permettaient pas de briller aux avant-postes : « Mon bulletin météo de l’année : de fortes dépressions localisées dans les tubulures d'admission et quelques éléments capricieux ont malmené la mécanique. Mes temps n'étaient pas de saison avec des chronos en dépression, malgré une amélioration en fin de saison. Compte-tenu du résultat final, je suis sur un nuage ! Mes prévisions a venir pour la saison 2006 sont « Full Power la tempête ! ».


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)


Didier Hache est 3eme à 9 points avec sa Kawasaki 500, brillant pilote qui aura souvent donné du fil à retordre à Jérôme Lefèvre, mais pénalisé par 3 résultats blancs, entre absences et chute : « Ma saison avait très bien commencé par deux victoires à Ledenon et je visais alors la 1ere place du championnat. Mais compte-tenu de mon absence à Croix en Ternois, des horribles courses de Dijon et de ma chute à Nogaro, je suis quand même content de cette 3eme place ».


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)



En Classic 750, Patrice Guilhemjouan est grand vainqueur sur sa belle réplique de Honda 750 Daytona. En plus du titre, Patrice a vraiment marqué les esprits par son pilotage sur piste mouillée, réussissant chaque fois à s’imposer sur les meilleurs de chaque catégorie. Belle consécration pour une première participation dans le challenge ProClassic : « Remonter sur une 750 Four après 35 ans pour faire un trophée de vitesse anciennes et gagner le dit trophée alors que je n’ai fait que du cross et du Supermotard tout ce temps, c’est trop bon ! Vu la super ambiance, vivement l’année prochaine, et pourvu qu’il pleuve ! »


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)


Franck Arnold sur Honda Martin 750 est second. Pilote connu pour sa modestie, mais toujours très présent, Franck marquera de très gros points à toutes les courses sans exceptions, empochant ainsi une récompense dûment méritée : « 2005 ? Un bon cru pour l'atmosphère amicale dans les paddocks autour de la famille Fréon. Cela a été aussi une saison humide et à rebondissement. Je souhaite revoir très vite Alain Genoud, blessé à Croix en Ternois, revenir me prendre un tour à chaque course ! Et puis, un gros merci à une certaine 750 Guzzi qui m'a permis, par ses facéties répétées, de prendre la 2eme place... ».


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)


Vincent Créance est 3eme sur MotoGuzzi, victime de casses mécaniques qui auront raison de ses ambitions pour le titre. Saluons toutefois sa performance de Carole ou il finit devant des pointures comme Alain Genoud, Jean-Paul Boinet, et Christian Vite, pourtant classés en Unlimited : « Une saison très mitigée avec de belles victoires, mais ruinée par mes casses de Dijon et de Nogaro. Je suis d’autant plus déçu que le titre a été à ma portée. Il me reste au moins la satisfaction d’avoir beaucoup progressé cette année »


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)



En Unlimited, catégorie reine du Challenge, c’est Patrick Rigaud sur Kawasaki 1166 qui coiffe les lauriers, nanti d’une confortable avance. Efficace quelques soient les conditions, pilote très sûr et toujours très présent, le titre lui était quasiment acquis dès la mi-saison après le forfait d’Alain Genoud. Il concrétise ainsi l’excellente impression qu’il avait déjà laissé en 2004. « J’ai passé une bonne année sans trop de problème alors que je découvrais tous les circuits excepté Ledenon ; et avec de très bonnes surprises comme mes podiums de Carole, Croix en Ternois et Nogaro. J’ai aussi vraiment apprécié l’ambiance sur la piste et dans les paddocks, la passion de certains pilotes et la beauté de pas mal de machines. Alors, vivement 2006 ! ».


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)


Alain Genoud est second, mais malheureux : son début de saison laissait présager un titre tant sa domination était claire, mais sa blessure à Croix en Ternois le contraindra au forfait. Heureusement, sa victoire au Bol d’Or Classic 2005 avec Gilles Hampe est là pour le consoler ! « Le début de saison a été excellent, alors merci à toute l’équipe Godier-Genoud pour la préparation de la moto. Cela fait toujours plaisir de retrouver les copains à chaque épreuve, même si la collision avec Jean-Paul Boinet à Croix en Ternois a causé beaucoup de frayeur à tout le monde ! Encore quelques mois et je devrais être au « top » pour le début de saison 2006. Bravo à Patrick ! »


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)


Sylvain Amen est troisième avec sa Yamaha 350 RDLC, concluant ainsi une excellente année au guidon d’une machine moins puissante que beaucoup d’autres. Il faut relever sa performance dans la 2eme manche à Nogaro, ou parti en fond de grille, il terminera néanmoins 4eme après une remontée impressionnante. Sa chute dans la 1ere manche lui coûte cependant la 2eme place du championnat : « Je m’en sors pas si mal en ayant couru toute la saison avec un moteur de remplacement qui ne marchait pas fort, le bon ayant cassé dès la 1ere course. Ce n’est qu’à Nogaro que j’ai pu disposer d’une machine performante. Dans ces conditions, c’était très dur de lutter toute cette saison avec les grosses cylindrées »


cliquer pour agrandir
(photo Gérard Délio - PhotoPress)



Une conclusion s’impose aux prétendants aux lauriers : la fiabilité mécanique et l’assiduité sont devenues aussi critique que le pilotage et la performance des motos. Chaque absence se paie au prix fort, chaque point compte.
Mais cela n’empêche pas ceux qui courent juste pour le plaisir - et ils sont nombreux - de faire le plein de fun chaque week-end !

Notons pour terminer que la saison 2005 marquait l‘apparition des premières Suzuki 750 GSXR, admises hors classement à titre d’essai. Compte-tenu du succès de ce test, le règlement 2006 leur ouvre définitivement les portes de la catégorie Unlimited avec d’autres motos, élargissant encore les possibilités d’accéder à ce championnat.

Vivement 2006 !