__ PROCLASSIC - 5 RUE DU HARNAIS, 78120 RAMBOUILLET - 01 30 59 86 53 - 06 21 81 82 57 - proclassic@neuf.fr INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT CONTACT

CLASSEMENTS VITESSE
CLASSEMENTS ENDURANCE
PARTENAIRES

LETTRE D'INFORMATION
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
248 Abonnés
VISITES

   visiteurs

   visiteurs en ligne


Dix ans de Championnat ProClassic !


L’AG a débuté par le traditionnel bilan sportif et économique présenté par le président Philippe Fréon. En dépit d’une année de crise qui à impacté lourdement la moto en général, les résultats sont positifs : l’association présente un bilan à l’équilibre, et un nombre de participants stable d’une année sur l’autre, mais globalement plus assidus au niveau de leurs participations.

Du coté des performances sportives, la lutte au sommet livrée en Post Unlimited a eu pour conséquence, en plus d’avoir offert des courses très spectaculaires, de crever à nouveau tous les plafonds cotés chronos.

D’ailleurs, cette catégorie Post Unlimited confirme son succès puisqu’elle est devenue en l’espace de 3 ans la nouvelle catégorie reine du championnat, attirant chaque année de nouveaux candidats. La fiabilité générale de ces machines et leurs performances « stock » y sont sans doute pour beaucoup : c’est actuellement le moyen le plus simple et rapide pour poser ses roues sur un circuit.

Au chapitre des points positifs de l’année 2009, il faut noter le succès de la 1ere édition du Grand Prix Classic qui a été organisé à Croix en Ternois. Le point d’orgue de ce week-end a bien sûr été la course d’endurance du même nom. La participation pour une première édition a été très bonne, et à même accueilli des équipages anglais qui avaient traversé la manche pour l’occasion. Il faut aussi rendre hommage au professionnalisme de l’encadrement de la FFM et du circuit de Croix, qui ont su faire rimer efficacité avec sécurité et décontraction.

Bref que du bonheur, et donc la reconduction de ce temps fort du championnat en 2010.

Coté site, la fréquentation en 2009 s’est élevée à 45.500 visites, et 138.000 pages ont été vues. C’est maintenant 185.000 visites depuis la création du site. Un tel nombre indique que nous avons de nombreux sympathisants anonymes qui suivent de près nos aventures.

Concernant le règlement 2010, il est en continuité de 2009, ne présentant que des évolutions de détails, à l’exception de l’autorisation officielle des couvertures chauffantes et de l’introduction des 125cc « compétition » jusqu’en 1991 dans la catégorie Unlimited.

Parlons également argent : L’association ProClassic n’augmentera pas en 2010 les montants de l’adhésion et des engagements. C’est pas beau ça ? Il faudra par contre débourser un peu plus pour la licence FFM NCA qui passe à 242€.

Pour l’endurance, le montant prévisionnel reste de 600€ par équipage de deux pilotes.

Enfin, l’association a présenté le calendrier 2010 qui nous gratifie d’excellents circuits bien répartis en termes de dates (Le Mans, Magny-Cours, Pau, Nogaro, Ledenon, Croix en Ternois…). A vos dossiers d’inscriptions !

Jérôme Lefèvre et Novotel ont une fois encore offert 4 nuits avec petit-déjeuner. Cette année, le président a désigné 3 récipiendaires, plus un tiré au sort :
- Jacques Danzer a été récompensé du premier grand chelem de l’histoire du championnat ProClassic. Yeah ! Si cela n’avait pas suffit, on aurait pu ajouter un des pilotes les plus sympas du championnat (la compétition est rude aussi de ce coté là), ou encore la plus belle moustache !
- Vincent Creance pour service rendu à la nation ProClassic (vic.proclassic et le site, c’est lui…
- Hugues Arnold, également pour service rendu à la nation. Hugues a été notre grand commissaire technique. Et vu la bande de truands régnant dans le championnat, c’est pas volé !
- Le tiré au sort, c’est Eric Perronno, et là encore, le hasard fait bien les choses en récompensant le rooky de l’année qui finit 3eme des Classic sur une Yam 500XS. Re Yeah !

Allez, quelques clichés pour vous donner une petite idée de cette bonne soirée.

Ce pourquoi nous compétitionnons, compétitons, compétons, compétiteurons, nous battons !


Jacques Danzer – en récompense du 1er grand chelem de l’histoire du championnat – se voit remettre par Philippe Fréon son cadeau Novotel : une nuit gratuite pour deux avec petit déjeuné. Jacques est un type formidable : il a obligé Stéphane Torossian à accepter son bon en remerciement pour la couverture photo du championnat.


Le second récipiendaire est Vincent Creance, pour services rendus à la nation ProClassic (vic.proclassic et le site, c’est lui…)


Hugues Arnold s’est beaucoup démené tout au long de la saison pour honorer son statut de commissaire technique. Bingo, une nuit d’hôtel pour 2 également pour lui. Merci Hugues !


Stéphanie et Nicole procède au tirage au sort pour la dernière nuit. Suspens insoutenable…


Eric Perronno ! Et ce n’est que justice. Eric a mené une saison exemplaire : parti de zéro avec une Yam 500XS ( !) quasi stock, pilote et machine ont progressés à toute allure et termine la saison 3eme du championnat. Moi, je dis bravo.


Cadeau surprise pour Vincent Creance, qui se demande bien ce que cela peut bien être…


Trophinoux ! Vincent retrouve et brandit – bien heureux – son trophée 2008. Pour les non initiés, il faut allez voir dans la rubrique « Dossier » l’article « à la recherche du trophée disparu ». C’est une bien belle histoire. Sniff.


Christian Vite vient chercher sa coupe de second en Post Unlimited (Patrick Lagrive, 3eme, était absent et dument excusé).


Dominique Denis-Lutard peut être heureux : c’est un très grand premier 2009 car la lutte tout au long 2009 contre Christian et Patrick a été sans merci !


Pierre Arnold (vous savez, le fils de Hugues, le neveu de Franck, le neveu de Benoit, le filleul de…, etc.) est 3eme des Unlimited sur sa petite RDLC. Plutôt prometteur pour sa 2eme saison de compétition. Papa râle de rater la dernière marche du podium, mais on voit bien qu’il est fier !


Christian Degardin est second des Unlimited, également sur RDLC (une excellente machine, on le répétera jamais assez). Il fallait le voir à Croix en Ternois se battre avec les Post Unlimited durant l’endurance ! Il en a agacé plus d’un…


Vincent Creance est 1er incontesté des Unlimited, mais secrètement déçu d’avoir raté d’un cheveu le grand chelem : Bernard Tabarly s’est mis au travers de sa route le dernier week-end à Nogaro.
Pour se consoler, avec 7 podiums de saison dont 3 plus haute marche, il est le recordman en la matière.


Eric Perronno remonte sur scène pour venir chercher son trophée de 3eme des Classic. Toujours calme et discret, mais attentionné : Eric n’a pas manqué de remercier tout ceux qui l’ont aidé et soutenu tout au long de cette 1ere saison.


Le grand Thomas Thomson est second des Classic. Une belle revanche sur la saison 2008 ou il avait accumulé les déboires. Un style inimitable sur sa moto (anglaise comme il se doit). Congratulations !


Jacques Danzer peut savourer sa place de premier et son grand chelem. L’expérience faite homme, et toujours prêt à la partager. Vous pouvez l’écouter, je crois ne l’avoir jamais vu se tromper…


A l’AG, on peut venir en famille, c’est plus sympa. Eric Chaulet n’a pas hésité à le faire.


Les éternelles discussions de motards... Ici, Franck Bachelet et Philippe Fréon.


Le moustachu en haut à droite est Romain Stolz, vainqueur de l’endurance. Je pense qu’on reparlera de lui souvent l’année prochaine…


On ne s’ennuie pas à la table des Arnold !


On ne s’ennuie pas à la table des Arnold ! (bis repetita)


Quand on pilote des motos des années 70, pas étonnant de s’asseoir en rond par terre… C’était avant le feu sur la moquette, la guitare et les joints…


Stéphane Pitteloud et madame. C’est amusant de voir les français se moquer du lent parler des Suisse quand on voit le nombre de champion qu’ils ont produits en moto. Les Suisse vont vite, Stéphane le prouve de plus en plus souvent, et je prédis qu’il faudra le suivre de près l’année prochaine.


Alain Baup avait fait le voyage du sud, et c’était un plaisir de le retrouver dans la froidure du Noooord ! Alain et sa Ducati ont été les maîtres à Nogaro, jardin privé pour eux.


Stéphane Torossian, pour une fois de l’autre coté de l’objectif. Ses photos sont de plus en plus belles et c’est grâce à lui que vous pouvez nous admirer sous notre meilleur jour.