__ PROCLASSIC - 5 RUE DU HARNAIS, 78120 RAMBOUILLET - 01 30 59 86 53 - 06 21 81 82 57 - proclassic@neuf.fr INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT CONTACT

CLASSEMENTS VITESSE
CLASSEMENTS ENDURANCE
PARTENAIRES

LETTRE D'INFORMATION
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
248 Abonnés
VISITES

   visiteurs

   visiteur en ligne

Avec 3 cycles de courses à Carole d’ici la fin de la saison, ce 1er week-end avait valeur de test : ce qui s’y est déroulé pourrait bien être représentatif de la suite du championnat, sauf qu’il ne jamais oublier les impondérables des sports mécaniques… une casse, une chute et toutr est remis en cause.

Les Unlimited 4T ne participaient pas ce week-end, mais certains pilotes sont tout de même venus pour le plaisir de rouler, ou tout simplement en amenant une machine éligible en Unlimited 2T : François Degardin, très sérieux, est venu se faire la main sur ce circuit qu’il n’affectionne pas particulièrement. Ca sent la grosse motivation pour les deux derniers rendez-vous ! Eric LAleouse est venu avec une Rotax 250 Ferro bien connue du championnat. C’était celle avec laquelle Gilles Hampe avait inscrits quelques records en son temps. Christian Vite, convalescent de sa blessure de Croix en Ternois, roulait en Ducati TT2 (il finira tout de même 5eme au scratch de la 2eme manche !).

Les deux courses se sont courues sur le sec, ce qui a permis d’apprécier le nouveau grip de Carole, dont la piste a été nettoyée cette année. On verra l’influence sur les chronos…

En Classic 750, c’était le week-end de Philippe Legrand et de sa Suz GT Seeley qui a tourné comme une horloge : 1er aux deux manches, reléguant son poursuivant à une vingtaine de secondes à chaque fois et signant des chronos en 1’11’’616. Royal ! Vincent Creance et sa Guzzi sont deux fois seconds, tout en ayant du batailler ferme dans la 2eme manche pour se débarrasser de Jacques Danzer. Kurt Weber chutait sans gravité dès le 1er tour de la 1ere course, et a choisi raisonnablement de ne pas prendre le départ de la 2eme sans pouvoir vérifier le bon état de sa Patton de grand prix. Jacques Danzer est donc 3eme, suivi de Didier Hache avec sa Kawa 500 (1’13’’7 tout de même) puis d’Olivier Cuinet et de David Boisnard à égalité de point, David devançant son acolyte au cumul des temps. Aussi proche sur la piste que dans la vie ! Michel Ordonneau ferme le classement, progressant régulièrement, mais handicapé par la puissance de sa BMW 600.

En ce qui concerne les Unlimited 2T, l’or revient une fois de plus à Bernard Tabarly sur TZ, qui se paie le luxe d’aller titiller les meilleurs Post Unlimited : 4eme et 6eme au scratch avec des problèmes de sélection de boîte… Cela dit, Jérôme Lefèvre, 2eme aux 2 manches, est aussi toujours plus rapide et a signé un chrono d’enfer en 1’10’’726, qui doit bien être le record du tour de cette catégorie à Carole. Cela promet quelques ambitions pour la suite. A noter que Jérôme a chuté dans la parabolique, mais ce diable de pilote n’a pas lâché la moto, maintenu les gaz pour éviter de caler et repartait pour signer son meilleur temps. Yeah !
Le 3eme est Christian Degardin, aux avant postes dès que sa RDLC veut bien marcher, et qui effectue un excellent retour dans le championnat (3eme au général pour l’instant). Vienent ensuite Eric Laleouse et Raymond Fabulet, qui était en délicatesse avec sa récalcitrante TZ, a égalité de points. Dave Gough est décidemment maudit cette année : il ne termine aucune des deux manches, victime de problème de carburation et d’un serrage pour finir.

Enfin, pour les Post Unlimited, le combat de Titan continue entre Patrick Lagrive et Dominique Denis-Lutard, tous deux sur GSXR. Dominique, non content de gagner la 1ere manche, brisait aussi la barre des 1’8’’ en signant un superbe 1’7’’852, nouveau record de Carole. Il devait malheureusement caler au départ de la 2eme manche, annihilant ses chances de remporter celle-ci. Qu’à cela ne tienne, il finira tout de même second après une superbe remontée (je peux témoigner que ça allait très très vite quand il m’a doublé). A égalité de points avec Patrick Lagrive, le cumul des temps était à l’avantage Patrick qui remporte l’or. Et qui parvient de plus à creuser légèrement son avantage au classement général (6 points maintenant). Inutile de dire que la fin du championnat va être haletante. Christian Thétiot est 3eme dans un rôle un peu ingrat : personne derrière lui pour réellement l’inquiéter, mais sans pouvoir non plus aller chercher les deux furieux de devant qui monopolisent l’attention. On en oublie du coup son talent et sa régularité sans faille. Au pied du podium se trouve Jean-Luc Van Ledeghem qui va aussi très fort sur sa GSXR, suivi du rooky Jérôme Sardin qui progresse régulièrement, tout en discrétion. A noter que tous deux découvraient Carole pour la 1ere fois. Philippe Lalève ne terminait aucune des deux manches avec sa VFR, mais j'avoue n'en pas connaître la raison sinon que j'ai vu sa moto rangée à l'intérieur de la parabolique dans la 1ere manche. Casse ?

Un petit mot sur Joël Blanc qui s’est pris une très grosse tôle aux essais libres en s’accrochant avec un autre pilote (Daniel Delouche, ex ProClassic). Les deux ont provoqué une très grosse inquiétude mais avec finalement plus de peur que de mal : contusion pour Joël et omoplate pour Daniel, gardé tout de même plusieurs jours en observation.

Prochain RV à Carole les 29 et 30 août 2008 pour l’ensemble des catégories.


Les feuilles de chronos :
1ere manche
2eme manche